De plus en plus de pays inter­disent les animaux dans les cirques


14 novembre 2017

A un rythme élevé l’utilisation d’animaux dans les cirques est interdite dans de plus en plus de pays. Rien qu’en novembre l’Inde, l’Italie et l’Irlande ont choisi une telle interdiction. Au total 42 pays dans le monde interdisent l’utilisation d’animaux dans les cirques. Les organismes de protection des animaux et les scientifiques soulignent que l’utilisation des animaux à des fins de divertissement est irresponsable et dépassée.

Plusieurs rapports scientifiques montrent que le bien-être des animaux sauvages dans les cirques itinérants est insuffisamment garanti et conseillent d’interdire l’utilisation d’animaux dans les cirques. De plus en plus de gouvernements y répondent. En novembre, l’Inde, l’Italie et l’Irlande ont interdit les animaux dans les cirques.

L’Autorité Centrale des Zoos (CZA) de l’Inde a décidé que les cirques ne peuvent plus exposer et faire paraître sur scène les animaux sauvages. L’utilisation de singes, de lions, d’ours et de tigres pour le divertissement a déjà été interdite en 1998, mais les éléphants pouvaient encore être utilisés dans les spectacles. A partir de maintenant, les éléphants ne peuvent pas non plus être utilisés. Tous les éléphants utilisés dans les cirques en Inde vont maintenant dans des centres de réhabilitation pour animaux.

Le parlement italien a également interdit l’utilisation de toutes les espèces animales dans les cirques et les spectacles itinérants. Par un décret, des règles seront établies dans un délai d’un an pour mettre en œuvre la nouvelle législation visant à éliminer par étapes tous les animaux dans les cirques. C’est une percée majeure pour le bien-être des animaux, car l’Italie possède l’une des plus grandes industries de cirque au monde : un total d’environ 100 cirques avec 2 000 animaux.

Tout compte fait, Michael Creed, le ministre irlandais de l’Agriculture, a annoncé ce mois-ci que l’interdiction de l’utilisation d’animaux dans les cirques irlandais sera interdite à partir de janvier 2018. Avec cela, l’Irlande est devenue le 20ème État membre de l’Union européenne qui met fin à l’utilisation d’animaux pour le divertissement dans les cirques.