Worldlog Semaine 17 – 2012


23 avril 2012

A cause du congé de maternité de Marianne Thieme, ce Worldlog a été écrit par une collègue.

Par de nouveaux sondages a été relevé que le Parti pour les Animaux aurait quatre sièges dans l’Assemblée nationale néerlandaise s’il y aurait des élections en ce moment. C’est un doublement du nombre de sièges que nous y avons maintenant. Une très bonne nouvelle alors! C’est magnifique d’apercevoir que nos idées sont appuyées par de plus en plus de gens.

La semaine dernière il y avait peu de compréhension pour la chasse aux éléphants du roi espagnol Juan Carlos. La chasse a été percée à jour quand le roi espagnol est retourné de son voyage de chasse au Botswana avec une hanche cassée. Les éléphants sont des animaux sévèrement protégés, mais selon toute vraisemblance on aime faire une exception pour des chasseurs de plaisance fortunés. Notre fraction a posé des questions à l’Assemblée nationale néerlandaise pour avoir des éclaircissements concernant la chasse aux éléphants.

A côté de ces questions, nous avons demandé une explication aux ministres néerlandais concernant l’offre néerlandaise des voyages de chasse dans lesquels l’abattage des animaux protégés est offert. De plus nous voudrions savoir si les membres de la Maison Royale néerlandaise, qui ont chassé régulièrement au domaine royal Het Loo avec Juan Carlos, pratiquent également des chasses touristiques pareilles. Le roi espagnol Juan Carlos a un état de service controversé quand il s’agit de la chasse. Dans le passé il a été concerné par plusieurs incidents de chasse. De plus les pratiques de chasse ne correspondent pas du tout à son titre de président honoraire de l’Association de conservation de la nature en Espagne. Dans une déclaration l’Association de conservation de la nature néerlandaise a excusé la chasse aux éléphants.

Il est l’heure que le tourisme de chasse sera interdit, ainsi que l’offre des voyages de chasse pareils dans les annonces.

A l’initiative du Parti pour les Animaux la semaine dernière l’Assemblée nationale néerlandaise a parlé des conséquences du feu d’artifice aux Pays-Bas. Pendant une séance d’audition entre autres des oculistes, des spécialistes de l’environnement, des experts de feu d’artifice, la police et la justice ont pris la parole pour donner leurs visions sur le feu d’artifice consommateur autour du Nouvel An.

Le Parti pour les Animaux est pour l’interdiction du feu d’artifice consommateur. Chaque année des centaines de personnes sont blessées gravement autour du Nouvel An, dont un grand nombre d’enfants. La moitié des ces victimes sont des spectateurs, qui n’ont pas allumé du feu d’artifice eux-mêmes. Les oculistes ont indiqué que le risque d’être blessé pendant le Nouvel An aux Pays-Bas, mènerait à un conseil de voyage négatif du ministère des Affaires étrangères dans d’autres pays.

A côté des oculistes les maires se sont exprimés aussi pour avoir des mesures. Beaucoup de citoyens sont également pour une interdiction du feu d’artifice. En 2009 plus de 65.000 personnes ont signé une initiative de citoyens qui a demandé à l’Assemblée nationale néerlandaise de limiter le feu d’artifice. A cette époque-là ce manifeste n’a pas été examiné.

C’est l’heure de changer la tradition en spectacles de feu d’artifice professionnels. De cette manière tout le monde pourrait se plaire à voir un beau feu d’artifice sans de grands dégâts à l’homme, l’animal et la nature. Un de ces jours l’Assemblée nationale néerlandaise continuera ce débat qui a été demandé par le Parti pour les Animaux. A suivre alors !

A la semaine prochaine!