Worldlog Semaine 49 – 2011


9 décembre 2011

Cette semaine nous avons mis sur pied l’action “Résistance Poussante” pour aménager à court terme une forêt de manifestation contre la nouvelle Loi Nature. Cette forêt sera le symbole de la résistance grandissante parmi les citoyens néerlandais contre la Loi Nature désastreuse que le secrétaire d’Etat M. Blekers veut déposer.

La nouvelle Loi Nature devrait remplacer les trois lois de natures existantes aux Pays-Bas. Mais cette nouvelle loi signifie une démolition totale de la politique de nature dans laquelle on a investi pendant des années. Une catastrophe naturelle d’une grande importance menace d’avoir lieu aux Pays-Bas quand la nouvelle Loi Nature sera adaptée dans l’Assemblée nationale néerlandaise au début de l’an 2012. Quatre-vingts espèces animales et cent espèces végétales perdront leur statut de protection. Et les espèces animales particulières seront seulement protégées quand elles seront aussi menacées ailleurs en Europe. Au niveau international les Pays-Bas font piètre figure avec une loi nature qui ne correspond pas aux traités internationaux. L’IUCN ( l’organisation internationale pour la protection de la nature) a déjà manifesté des critiques pointues sur la politique de nature de Bleker.

Il n’y aura non plus de liaisons entre les zones naturelles par lesquelles les animaux auraient plus d’espace et la Structure Principale Ecologique ne viendra pas non plus. Si le secrétaire d’Etat ne veut pas achever la Structure Principale Ecologique, nous devrons le faire nous-mêmes comme protecteurs d’animaux et de nature. Aussi nous avons incité tous les Néerlandais à acheter un ou plusieurs arbres à € 5,00 la pièce et à venir à Utrecht pour planter ces arbres pendant la journée de plantation des arbres. Plus de 4000 personnes ont déjà acheté un ou plusieurs arbres comme protestation contre la nouvelle loi de nature du secrétaire d’Etat Bleker. Heureusement l’arbre de Résistance Poussante semble devenir le nouveau sapin de Noël de cette année!

Pendant un débat de l’Eurotop cette semaine, nous avons incité nos collègues des autres partis à écouter attentivement la population concernant l’indécision des politiciens néerlandais et européens quant à la crise de l’euro. Dans ma contribution de ce débat j’ai lu un message é-mail d’un citoyen inquiet , Geert Krimpen. J’en ai reçu beaucoup de réactions positives! Notre idée est qu’un pays qui abolit son monnaie, qui ne protège pas sa nature, qui ne s’occupe pas bien de l’enseignement et qui fait des économies de sorte que la culture disparaîsse, abolit soi-même. Ce n’est pas le droit du plus fort qui doit occuper le premier plan, mais l’intérêt du plus faible devrait avoir de la protection. C’est cet appel que nous avons fait dans les deux premières pages du quotidien néerlandais Metro. Avec de l’aide d’un sponsor généreux nous avons acheté les deux pages entières pour partager nos soucis avec 1,5 million de lecteurs. Les réactions sur cette action étaient aussi réconfortantes.

Beaucoup de personnes aux Pays-Bas réagissent d’une manière choquée à la nouvelle que le gouvernement japonais dépense 2,3 milliard de Yens, qui viennent du fonds de prévoyance pour les victimes du tsunami, pour encourager la chasse à la baleine. J’espère que les organisations japonaises pour le bien-être des animaux et l’environnement pourront l’empêcher. Heureusement dix-huit organisations ont manifesté par une lettre au premier ministre japonais contre ce genre de mauvais usage de cet argent de soutien!

Une nouvelle impétueuse de l’Italie. La police italienne a arrêté un transport venant des Pays-Bas en direction de la Grèce avec des visons vivants qui se trouvaient dans des conditions lamentables. Voici les images. Les textes sont en italien, mais les images sont très clairs et indiquent que la défense de l’élévation des visons doit être un fait le plus vite poissible.
Ce mardi il y aura le débat de la proposition de la loi concernant la défense de l’abattage rituel. La communauté d’internet “PiepVandaag”, une organisation des gens qui défendent les animaux, la nature et l’environnement, ont présenté 67.834 signatures au Sénat pour convaincre les sénateurs de l’intérêt d’interdire l’abattage rituel sans anesthésie aux Pays-Bas. Un des présentateurs est un vétérinaire juif, fils d’un boucher casher, qui est convaincu du fait que la souffrance inutile des animaux causée par l’abattage sans anesthésie doit s’arrêter.

N’importe quelle foi que confirme son boucher devrait être important pour l’animal. Et non plus la foi du politicien qui décide de son sort où il s’agit de mourir avec ou sans anesthésie. Pour plus d’information vous pouvez regarder ce film de court métrage ‘If this is Kosher’ du Juif Jonathan Safran Foer (du livre ‘Manger des Animaux’).

Ce sera un jour captivant mardi, dont je suis à l’affût. La journée commencera à 10h15 et pourra continuer jusqu’à 02h00 la nuit. J’en parlerai dans le Worldlog de la semaine prochaine.

Salutations, Marianne