Worldlog Semaine 19 – 2012


7 mai 2012

La semaine dernière aux Pays-Bas, on est parvenu à un accord pour remplir la norme imposée par Bruxelles qui interdit que le déficit budgétaire dépasse les 3 %. L’accord a été signé par les partis qui, en groupe, sont appelés la ‘coalition Kunduz’. Les partis VVD (parti populaire pour la liberté et la démocratie), CDA (l’appel chrétien-démocrate), GroenLinks (les verts de gauche), ChristenUnie (l’union chrétienne) et D66 (les libéraux de gauche) constituent cette coalition, parce que c’est eux qui ont décidé l’année dernière d’envoyer une mission policière néerlandaise à la province afghane de Kunduz. Selon nous, il est impossible d’apprendre aux policiers à lire et à écrire et les faire suivre une formation vocationnelle durant une période de 18 semaines.

La coalition Kunduz a élaboré un paquet d’économies que nous ne pouvons soutenir en aucun cas. Par exemple, cette coalition a sacrifié la police animalière qui vient d’être créée. Le PvdA (parti du travail) et D66 disent que la police animalière est supprimée parce qu’il faut économiser, mais nous ne les croyons pas. Ils se vengent du PVV (parti pour la liberté, qui a créé la police animalière), parce que cette fraction a quitté la coalition dite ‘de tolérance’, ce qui a causé la chute du gouvernement. La formation d’un policier à Kunduz coûte 500 000 EUR, mais la mission à Kunduz doit continuer malgré les économies nécessaires. Par contre, des économies sur le plan du bien-être des animaux seraient acceptables. Les animaux sont de nouveau les dindons de la farce.

Depuis la création de la police animalière et le numéro d’appel, le nombre de cas signalés de souffrance animale a presque été doublé. Beaucoup plus d’animaux négligés et maltraités sont enlevés à leur maître et les coupables sont punis plus souvent. Grâce à la police animalière. Le nombre de mesures réglementaires du premier trimestre de 2012 est déjà trois fois plus élevé que celui de l’année 2011 en son entièreté. Nous continuerons à plaider en faveur de cette police animalière indispensable!

Aux Pays-Bas, la mortalité des marsouins et phoques est très inquiétante. Depuis le 1er mars, 25 marsouins ont déjà été rejetés sur les plages du village d’Ouddorp. Le nombre élevé de filets de pêche dans le bras de mer de ‘Gravelines’ (Grevelingen) en Zélande peut en être la cause. Il semble que ces mammifères marins aient été libérés des filets en tant que prise accessoire et ont été rejetés sur les plages aux alentours d’Ouddorp sévèrement mutilés. Anja Hazekamp, ma remplaçante dans la Chambre, a posé des questions parlementaires à ce sujet au secrétaire d’Etat démissionnaire, M. Bleker.

Aux alentours d’Ouddorp, des animaux sont rejetés fréquemment, mais ce qui est remarquable, c’est qu’il y en a beaucoup dans une très courte période et que les marsouins sont sévèrement mutilés. Ces mammifères marins protégés souffrent de coupures jusqu’à l’os et parfois, de gros morceaux de viande ont disparu. La cause des blessures n’est pas encore claire, mais ces coupures semblent intentionnelles. Il semble très plausible que l’on ait libéré ces marsouins des filets à l’aide de couteaux parce qu’ils constituent de la prise accessoire. Nous voulons donc savoir si la mort des phoques est liée aux filets aussi et si c’est le cas, ce que l’on va faire pour prévenir cela.

J’ai reçu un chouette message du Brésil : I just want to say THANK YOU for the wonderful documentary Meat the truth. It was informative, powerful and wonderfullly delivered. Congratulations!!!! Luiz Reikdal, from Curitiba BRAZIL. Pas encore vu Meat the Truth ? Vous pouvez regarder le documentaire entier sur http://www.meatthetruth.nl/en/.

Obama se fait inspirer aussi par notre façon européenne de protéger les intérêts des animaux au niveau politique.

Une nouvelle du Japon : dans la baie tristement célèbre de Taiji, on va créer un parc de dauphins. Chaque année, beaucoup de dauphins sont rassemblés dans la baie. Une partie est ensuite capturée et vendue à des delphinariums partout dans le monde. Les dauphins non vendus sont tués de manière horrible pour leur viande. Ce fait terrible est le sujet du documentaire The Cove. La nouvelle idée de Taiji est de fermer une partie de la baie et d’y créer un parc de dauphins où l’homme peut nager avec le dauphin. Quelle idée bizarre de tuer des dauphins là-bas de façon terrible et d’en faire une attraction en même temps. J’espère que ce projet funeste ne sera pas réalisé et que l’abattage de dauphins sera interdit bientôt !

Amicalement,

Marianne