Worldlog Semaine 04 – 2012


23 janvier 2012

Dimanche prochain, notre parti organisera une représentation à bénéfice du film The Cove à la ville d’Amsterdam. Cet événement sera placé sous le signe d’Erwin Vermeulen, un bénévole néerlandais du Sea Shepherd, qui a été arrêté le 16 décembre 2011 au Japon lors de la prise de photos du transport d’un dauphin. On l’accuse d’avoir poussé un chasseur de dauphins, mais quant à lui, il nie farouchement le manquement. L’argent que l’on gagne de cette manière sera utilisé pour l’assistance juridique d’Erwin.

Erwin Vermeulen Foto: Sea Shepherd

Erwin était au Japon pour faire un reportage au sujet de la chasse du dauphin au village côtier japonais de ‘Taiji’. Chaque année, une chasse cruelle du dauphin a lieu à Taiji, qui est intimement liée au commerce de dauphins pour des delphinariums partout dans le monde. Le Japon émet 23 000 licences aux villes côtières pour la chasse du dauphin sauvage. D’abord, les entraîneurs de dauphins partout dans le monde achètent les meilleurs exemplaires pour leurs delphinariums. Les autres dauphins sont ensuite cruellement tués. The Cove raconte l’histoire de la lutte des activistes animaliers contre cette chasse annuelle du dauphin. Lisez ici la critique très positive du The New York Times.

A plusieurs reprises, le Parti pour les Animaux a posé des questions parlementaires au sujet de l’arrestation d’Erwin Vermeulen au Japon. Ma collègue Esther Ouwehand a indiqué qu’il lui semble que l’arrestation d’Erwin Vermeulen est une stratégie politique du Japon afin de contrecarrer les intentions de tous les citoyens qui s’opposent contre ce carnage de dauphins.

Ceux qui ne peuvent pas assister à la représentation du film, mais veulent bien soutenir Erwin Vermeulen, peuvent faire un don en faveur du compte 78.49.45.497 avec mention ‘Actie Sea Shepherd’ au nom du Parti pour les Animaux à Amsterdam (données bancaires pour des transferts internationaux IBAN : NL85 TRIO 0784 9454 97 BIC : TRIONL2U).

La semaine passée, nous avons déposé une motion dans la Chambre pour l’utilisation plus fréquente d’un sac en papier au resto. Nous voulons que le secrétaire d’Etat, M. Bleker, parle aux restaurateurs afin de rompre une lance pour le sac en papier. Aux Pays-Bas, neuf fois sur dix les aliments qui restent sur l’assiette au resto sont jetés, alors que dans d’autres pays, il est très normal d’amener le restant du repas chez lui dans ce que l’on appelle un ‘doggy bag’.

C’est encore tabou aux Pays-Bas de demander un sac en papier. Du coup, les consommateurs ne l’osent pas. Si les restaurants néerlandais inviteraient leurs clients à amener les aliments restants chez eux après le repas, cela serait une vraie fuite en avant !

Mon congé de maternité a commencé cette semaine. Normalement, je reviens dans la Chambre au mois de mai. A ce moment-là, on continuera le débat au sujet de la proposition de loi contre l’abattage sans étourdissement au Sénat. Demain, ma remplaçante Anja Hazekamp sera assermentée dans la Chambre. Elle est membre de la chambre provinciale de la province de Groningue, mais elle a confié cette tâche à quelqu’un d’autre jusque ma rentrée. Je suis très heureuse de son renforcement.

Je continuerai bien à écrire mon Worldlog et je suivrai le travail de notre fraction de près. A la semaine prochaine alors !