L’UE doit prendre des mesures contre les festivals d’horreur impliquant des taureaux


17 novembre 2015

Le Parti pour les Animaux exige que l’Europe prenne sa responsabilité et demande à l’Espagne de stopper le festival d’horreur Toro de Jubilo, où un taureau est brûlé. Au cours de cette «fête» annuelle espagnole, un jeune taureau est attaché à un poteau sur la place du marché et ensuite on met le feu à ses cornes tout en utilisant des produits chimiques. Après ceci, le taureau est libéré et traqué jusqu’à ce qu’il meure après une longue agonie.

»L’Europe se retranche souvent derrière l’excuse qu’elle ne peut pas créer des lois concernant les traditions. Cela ne signifie pas qu’elle puisse simplement nier des événements indescriptiblement horribles tels que Toro de Jubilo. Réprimander un pays au sujet de ces abus est un must si l’UE veut véritablement être vue comme une communauté de valeurs« , selon Hazekamp.

Le Parti pour les Animaux veut en plus la garantie que les fonds européens ne soient en aucun cas utilisés pour des festivals où des taureaux sont maltraités. « Le Parlement Européen a condamné le subventionnement de l’élevage de taureaux pour l’industrie de la corrida. Nous voulons également des garanties que les subventions agricoles européennes ne profitent pas non plus aux festivals d’horreur espagnols tels que Toro de Jubilo« , a déclaré le Parti pour les Animaux.