Worldlog Semaine 18 – 2012


1 maggio 2012

Dès aujourd’hui, je vais de nouveau écrire de nouveaux worldlog ! Ma fille Amélie a bientôt deux mois et elle va bien. Le 14 mai, je reprendrai mon travail parlementaire. Pendant les mois de mon absence, Esther Ouwehand et Anja Hazekamp ont fait du beau travail ! Moi aussi, je vais de nouveau aller jusqu’au bout pour faire des Pays-Bas un pays plus durable et plus vivable pour les animaux.

Le gouvernement minoritaire néerlandais du premier ministre Rutte est tombé, parce que le partenaire ‘tolérant’ Wilders du Parti pour la Liberté a refusé de soutenir le plan d’austérité qui doit prévenir que le déficit budgétaire dépasse les 3 %. Je suis heureuse que ce gouvernement ne puisse plus continuer dans cette voie, qui est funeste. Nous irons jusqu’au bout pour réaliser de nouvelles opportunités pour les animaux, la nature et l’environnement ! Le fait que les autres partis politiques vont plus focaliser sur les animaux, la nature et l’environnement aussi cette fois-ci me semble un beau défi !

Le 12 septembre, les nouvelles élections auront lieu. Les dernières années ont montré qu’aux Pays-Bas, des élections rapides ne mènent pas forcément à la formation rapide d’un gouvernement 😉 Nous préfèrerions entretemps un cabinet d’affaires vert à la recherche d’un soutien large pour la politique de crise à un scrutin hâtif. Des personnes connues et expérimentées, pas liées à un parti spécifique, peuvent alors contrôler les affaires. Nous ne pouvons plus nous permettre de définir la croissance uniquement en termes d’argent. Cette crise gouvernementale est insignifiant en comparaison avec la crise climatique, la crise alimentaire, la crise de la biodiversité, la crise de l’eau et la crise des maladies animales. Une nouvelle politique qui vise les intérêts à long terme est indispensable.

Il y a déjà un premier tournant : le VVD (les libéraux) et l’opposition sont d’accord sur la cessation progressive des allocations qui nuisent à l’environnement. Ceci peut libérer 5 à 10 milliards d’euros. Même l’ancienne ministre Maria van der Hoeven (CDA) a été convaincue, comme le montre The Guardian : ‘Removing fossil fuel subsidies while ensuring all citizens have access to affordable energy’.

Un fait spécial : en face du bureau de notre parti à la ville d’Amsterdam, un couple de cygnes a construit son nid. Les cygnes s’adaptent ainsi à la société de consommation : un nid en déchets plastiques. C’est quand même triste que la plus grande partie du nid consiste en plastique. Heureusement un ami des animaux leur a donné de la paille !

A bientôt ! Marianne