Worldlog Semaine 25 – 2015


15 juin 2015

Cette semaine était placée sous le signe de la défense de la chasse de plaisance. Ma note d’initiative pour une défense de la chasse de plaisance a été discutée dans l’Assemblée nationale néerlandaise. Je veux qu’on mette fin à la mort des animaux sauvages le plus vite possible. Aux Pays-Bas on chasse le canard sauvage, le faisan, le lièvre, le lapin et le pigeon ramier juste pour le plaisir du chasseur. Chaque année deux millions animaux sont tués, le même nombre est blessé par une balle, par environ 28.000 chasseurs. Les jeunes animaux perdent leurs mères, les liens entre animaux sont cruellement dérangés et la hiérarchie de groupe et la dynamique de population sont littéralement mises en pièces par des tirs.

La chasse de plaisance ne correspond plus à cette époque. Heureusement la plupart des Néerlandais est du même avis. Par une enquête il se révèle que seulement 3% des Néerlandais trouve que le plaisir est une raison acceptable pour la chasse, tandis que 72% de la population trouve que la chasse comme passe-temps devrait être interdite. Pourtant les chasseurs reçoivent toute collaboration du gouvernement pour pratiquer leurs passe-temps. Pour prévenir que la mort sans signification des animaux sauvages sera toujours possible pendant la saison de chasse suivante, il faut y avoir une défense maintenant!

Ma note d’initiative contient deux propositions : fermer la chasse à cinq espèces animales et implanter une défense de la chasse de plaisance dans la loi. Les lièvres, les faisans, les canards sauvages, les lapins et les pigeons ramiers peuvent être chassés libéralement sans qu’il y ait une nécessité quelconque. La clé pour la défense se trouve au parti gouvernemental, le Parti du Travail (PvdA). Dans son programme d’élection le PvdA a explicitement promis d’abolir la chasse de plaisance. Leur devise était : du hors-la-loi aux pare-balles ! Il m’étonnerait quand le PvdA ne tiendrait pas sa parole, car dans l’accord de coalition rien n’a été conclu quant à ce sujet.

wl24_hazengameover

Jouer à saute-mouton? Ou fin du jeu? Mettez fin à la chasse de plaisance!

Sauf la note d’initiative j’ai aussi déposé deux amendements à la nouvelle proposition de loi de la Protection de la Nature de ce gouvernement. Avec le premier amendement je veux mettre fin à la chasse pendant la période de gestation et d’allaitement des animaux. En ce moment les mères, comme les biches, peuvent être tuées dans la période dans laquelle elles doivent s’occuper de leurs petits. Ces jeunes animaux sont laissés sans leurs mères et meurent par la famine. Les chasseurs prétendent qu’ils en tiennent compte, mais il se révèle dans la pratique qu’ils ne se soucient pas du tout de ce devoir d’attention. Ainsi des renards qui s’occupent encore des petits par exemple, sont tués en masse. Même les mères pleines et allaitantes ne sont pas épargnées!

Avec mon autre amendement j’espère effectuer que les gardes forestiers ne représentent plus les intérêts des chasseur, des employeurs et des animaux en même temps. Curieusement dans la nouvelle loi de la Protection de la Nature les gardes forestiers ont toujours deux tâches différentes et irréconciliables. Dans la loi on a indiqué qu’ils devraient servir les intérêts des chasseurs et en même temps, comme agent chargé des enquêtes, maintenir les règles législatives pour la chasse et la nature. Cela peut mener aux conflits d’intérêts sérieux. La nature dans notre pays est très vulnérable et doit être protégée très sérieusement.

wl24_zwijntjes

Cette semaine j’ai comme remarque finale encore une pointe de lecture intéressante. Nasdaq conseille de ne pas investir dans la viande. Dans cet article vous lisez pourquoi.

Cordialement,

Marianne