Worldlog Semaine 11 – 2012


12 mars 2012

Comme Marianne Thieme est en congé de maternité, ce Worldlog a été écrit par ses collègues.
Cette semaine notre parti dans l’Assemblée nationale néerlandaise a fait appel au secrétaire d’Etat de l’Agriculture M. Bleker pour qu’il tienne sa promesse d’arrêter la construction des étables énormes. Nous sommes d’avis que Bleker doit retirer tout de suite le permis de construire de plus de 20 étables énormes. Le secrétaire d’Etat avait déjà promis de l’action quand il a dit dans le débat des étables énormes en décembre d’une étable d’un 1,2 million de poules: “Si c’est cependant le début d’une tendance, cette tendance est la raison de poser une barrière nationale. ”

L’année dernière l’Assemblée nationale néerlandaise a adapté notre motion dans laquelle un arrêt de la construction des étables énormes a été annoncé. Bleker refuse d’exercer la motion et laisse la politique aux provinces et aux communes qui n’ont pas d’instruments juridiques pour refuser les permis des étables énormes. De cette façon le nombre d’étables énormes prend du volume. Il faut que ça cesse ! Les étables gigantesques sont mauvaises pour le bien-être des animaux, la nature, l’environnement et la qualité du lieu où nous habitons.

La semaine dernière il est devenu clair que la mission de la police néerlandaise (ou plutôt paramilitaire) dans la province afghane Kunduz ne sera pas multipliée. Le Parti pour les Animaux est contre cette mission et plaide pour réduction comme le pas suivant. Le fait que cet “enseignement” serait guidé par quatre chasseurs à réaction F16 et 165 entraîneurs militaires en relation de l’OTAN, ne nous donne pas de confiance en caractère civil de cette mission.

Dans quatre états des Etats-Unis la réalisation des images secrètes de la cruauté envers les animaux a été déclaré comme crime, mauvaise nouvelle. Nous espérons que cette tendance ne sera pas multipliée dans les autres états aux Etats-Unis.

Et que l’influence des médias sociaux est grande, se révèle dans la vidéo YouTube du criminel de guerre de l’Ouganda Joseph Kony. La vidéo, produite en Amérique, a comme but de dépister le chef de rebelles de “l’Armée de résistance du Seigneur” et de le juger dans la Cour pénale internationale à La Haye. Kony est responsable pour beaucoup d’atrocités en Ouganda, où il a utilisé des enfants soldats (kidnappés). La vidéo a été regardée plus de 32 million de fois déjà. A côté des critiques positives qu’il est bien de demander de l’attention pour le dépistage de ce criminel de guerre, il y aussi de mauvaises critiques. Beaucoup de personnes se demandent si cette manière de demander de l’attention est la bonne pour résoudre le conflit.

La semaine dernière il y avait une opération de sauvetage très rare, mais bien réussie pour trente dauphins jetés sur une plage au Brésil. Un touriste a fait des images sur lesquelles on peut voir que les dauphins nagent juste un peu trop loin et sont jetés sur la côte. Heureusement les personnes présentes passent tout de suite à l’action et s’occupent du fait que les dauphins retournent dans la mer. Bonne nouvelle alors !

La tâche de l’organisation de l’environnement Sea Shepherd au pôle Sud a fini pour l’instant. La saison japonaise de la chasse à la baleine a fini. Et un succès pour Sea Shepherd: par leurs actions continuelles contre la chasse, le Japon n’a pu tuer que 267 baleines au lieu des 900 prévues. C’est encore 267 de trop, mais sans les bénévoles de Sea Shepherd, on n’aurait jamais pu réduire ce nombre. Le Japon reçoit de plus en plus de critiques sur leur chasse à la baleine illégale, inutile et cruelle. Comme par exemple le 21 février, quand un tribunal fédéral à Seattle a rejeté la prière de l’Institut japonais de Recherche sur les Cétacés, qui aurait dû s’occuper du fait que Sea Shepherd arrête ses actions dans l’Océan antarctiques.

Foto: Chasse à la baleine au Japon par Sea Shepherd

La semaine prochaine il y aura probablement des nouvelles du nouveau né de Marianne !