Le parti pour les animaux canadien lance un défi au premier ministre Justin Trudeau avec une seule question cruciale


27 février 2018

Le 27 février 2018 – Ce mois-ci, le Parti de la protection des animaux du Canada (APPC), le parti canadien pour les animaux, a mis le premier ministre canadien Justin Trudeau dans l’embarras en le sondant qu’il contrarie les améliorations du bien-être des animaux. Lorsque l’agent de campagne de l’APPC, Jordan Reichert, a posé à Trudeau une question cruciale lors d’une réunion à la mairie de Nanaimo, Trudeau a clairement été surpris.


Jordan Reichert de l’APPC pose une question au premier ministre Trudeau

Jordan Reichert, officier de campagne de l’APPC sur la côte ouest, a remis en question le premier ministre Justin Trudeau sur le dossier atroce du Parti libéral du Canada sur la protection des animaux et lui a demandé ce que les libéraux prévoyaient faire pour améliorer la protection des animaux au Canada.

En réponse, le premier ministre Trudeau a d’abord fait une remarque inappropriée à propos de Reichert portant un costume, et puis il a complètement évité la question et a déclaré que les militants doivent travailler avec les agriculteurs, en confiant toute la responsabilité aux citoyens et militants canadiens. Trudeau semblait dépassé par la question et ne semblait pas avoir une compréhension claire de la situation.

Jordan Reichert :
« Je vais poser une question qui ne vous est pas posée tous les jours : le gouvernement libéral a aboli en 2016 le projet de loi C246 qui aurait apporté des améliorations marginales à la protection des animaux dans notre pays en éliminant l’importation de la fourrure de chats et de chiens, l’importation des nageoires de requins et en retirant les animaux de la catégorie des biens dans le Code criminel et d’autres modifications. Le Parti libéral a voté contre ce projet de loi : plus d’un milliard d’animaux sont tués par l’élevage industriel et l’expérimentation animale. En ce moment nous sommes le seul pays du G7 sans protection pour les animaux dans les laboratoires. La violence est systémique contre les animaux dans notre pays.

Chaque jour, des animaux sont abusés dans des fermes, dans des usines, dans des laboratoires, dans nos maisons. Et le gouvernement canadien, le gouvernement libéral n’a rien fait pour y agir. En fait, ils ont tué des actions sur cette question. Et alors que cette salle est pleine de monde et qu’il n’y a pas d’animaux ici, tous les animaux du Canada ont une question à vous poser : Que va faire le gouvernement libéral pour les protéger ? Nous sommes en 2018 et nous traitons encore des animaux comme son 1918. »

Cliquez ici pour voir la vidéo avec Reichert et Trudeau.

Le Parti de la protection des animaux du Canada est un parti politique canadien enregistré au fédéral. Ils se consacrent à la protection de tous les animaux et de l’environnement principalement par le biais de la politique électorale et du plaidoyer législatif, mais aussi par la recherche, l’éducation et le sauvetage.